Produit ajouté au panier avec succès
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits TTC
Frais de port TTC À déterminer
Emballage TTC 0,00 €
Taxes 0,00 €
Total TTC
Continuer mes achats Commander

LA FLORAISON

Le cycle de floraison repose sur une durée continue d’éclairage de 12 heures de jour et de 12 heures de nuit. Ce cycle doit être impérativement respecté afin de ne pas stresser les plantes (« flashage ») et de ne pas les relancer en croissance.

De plus, il faut savoir qu’une plante ne se mettra à fleurir qu’une à plusieurs semaines après le passage en cycle de floraison. C’est justement pendant la préfloraison que la plante nécessite encore un apport conséquent en azote (engrais de croissance) jusqu’à l’apparition des premières fleurs ou fruits. Là, la plante passe en « floraison déclarée » et ses besoins reposent essentiellement sur deux autres macronutriments: le Phosphore (P) et le Potassium (K).

Pour une floraison optimale, la température de l’espace ou box de culture doit être limitée entre 20 et 25°C et l’hygrométrie entre 45 et 50% (pour éviter toute moisissure au niveau des fleurs ou des fruits).

floraison

En Terre :

Lors du passage en « cycle 12/12 », il est conseillé de transplanter les plantes dans leurs pots définitifs (de 7 à 30 litres) suivant la taille des plantes désirées, la durée de leur floraison et le type d’engrais (minéral ou organique) utilisés, en n’oubliant pas de tapisser le fond des pots avec des billes d’argiles. Pour les 2 à 3 arrosages consécutifs, le seul apport d’un stimulateur de racines (pH entre 6,2 et 6,8) est recommandé pour limiter le stress subi lors du rempotage.

Ensuite, suivant la gamme de fertilisants employés, l’engrais de croissance doit être continué jusqu’à l’apparition des premières fleurs. A la « floraison déclarée », l’engrais de floraison, riche en phosphore et potassium, est progressivement apporté et ajusté dans une solution au pH 6,8 (entre 6,6 et 7). Pour accroître la production florale ou la fructification des plantes, il est recommandé d’ajouter à cette base d’engrais un stimulateur de floraison. Finalement, pour les plantes destinées à la consommation, un rinçage (uniquement l’apport d’eau pH 6,8) interviendra les deux ou trois semaines avant la récolte afin de retirer toutes traces d’engrais dans le produit fini. Le jaunissement des feuilles est signe d’un bon processus de rinçage. Après cela, bon appétit !

En Hydroponie :

Comme la culture en terre et suivant la gamme d’engrais choisis, le passage à l’engrais de floraison ne se fait qu’à l’apparition des premières fleurs. Ainsi, l’engrais de croissance est à poursuivre durant la préfloraison (environ 10-15 jours). Pour optimiser les rendements, un renforçateur de floraison (PK 13/14 par exemple) ou un stimulateur de floraison (Top Max par exemple) sont à prévoir à la « floraison déclarée » en plus de la base d’engrais de floraison (pH compris entre 5,8 et 6,5) dont le dosage est croissant.

StadesValeur d'ECpHCycle Lumineux
Préfloraison1,4 -> 1,65,8 - 6,212h de lumière
12h de nuit
"Floraison déclarée"1,6 -> 2,25,8 - 6,212h de lumière
12h de nuit
RinçageLa plus proche de 05,8 - 6,212h de lumière
12h de nuit

LES BASES DE LA CULTURE EN INTÉRIEUR

  • Vérifier et refaire complètement l’installation électrique chaque fin de culture.
  • Conserver un espace de culture et un plateau de travail à l’hygiène irréprochable pour éviter l’invasion de nuisibles attirés par les déchets organiques jonchant le sol.
  • Investir dans des traitements foliaires anti-nuisibles et/ou anti-moisissures destinés à prévenir et lutter efficacement contre de potentielles attaques, souvent applicables pendant les stades hors-fleurs.
  • Conserver ses produits liquides ou en poudre à l’abri de la lumière, de l’humidité et à une température ambiante inférieure à 16°C (à tenir éloignés de l’espace de culture et des enfants !!!).
  • Bien remuer les engrais ou additifs avant emploi.
  • Avoir une seringue ou une pipette pour chaque produit liquide utilisé pour ne pas les détériorer.
  • Ne jamais mélanger les produits purs entre eux (dans la même bouteille mais déjà rempli d’eau…).
  • Conserver les engrais ou additifs liquides pas plus de 1 an après ouverture (6 mois pour les produits contenant des hormones et placer ces derniers dans le bac à légumes du frigo).
  • Calibrer les EC mètre et pH mètre une fois par mois, uniquement à l’aide de solutions spécifiques de calibration.
  • Renouveler ampoules ou néons toutes les 3 sessions de culture.
  • Changer son réservoir de solution nutritive 1 fois par semaine et le nettoyer lors du passage des engrais de croissance à ceux de floraison.
  • Nettoyer et désinfecter chaque fin de culture l’espace, les systèmes hydroponiques et/ou les pots, les outils de dosage et de coupe.
  • Constituer deux espaces pour créer un cycle, établir une sélection des plantes les plus satisfaisantes et gagner du temps : un de croissance (où évolueront les semis et boutures et les plantes-mères conservées) et un de floraison.
  • Garder un regard attentionné et régulier au bon fonctionnement de son espace de culture pour garantir des résultats à la hauteur de ses attentes.

… Et tout le réseau Culture Indoor France vous souhaite une bonne culture !!!

Retrouvez tous nos conseils pour votre culture d'intérieur :


Votre enregistrement a réussi Your email is already registered
or this is not an email address

Un cadeau gratuit dans chaque commande*

Accept

Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt, Culture Indoor utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici.