Filtrer par

31 products

Pourquoi les plantes ont besoin d'acides aminées ? Toutes les plantes ont besoin d'éléments minéraux pour se développer. Elles puisent ces éléments nutritifs par leurs racines en même temps que l'eau. Ces nutriments sont : l'azote (N), potassium (K2O) et le phosphore (P2O5) ainsi que le soufre, le calcium, le magnésium et les oligo-éléments. Les plantes produisent et absorbent des acides aminés, ceux-ci sont particulièrement présents dans le soufre et l'azote.

Lors de la photosynthèse, la plante utilise du carbone et de l'oxygène fournis par le gaz carbonique (CO2) de l'air. L'eau prélevée dans le sol par les racines, outre ses rôles multiples dans la physiologie végétale, apporte hydrogène et oxygène et éléments minéraux.

L'azote est ainsi prélevé dans le sol en quasi-totalité sous la forme de nitrates. Seule exception, les légumineuses absorbent directement l'azote de l'air contenu dans le sol, par des bactéries situées dans leurs racines.

Dans la nature les plantes trouveront tout ce dont elles ont besoin, mais en culture indoor il est indispensable d'apporter aux substrats les nutriments, oligo-éléments dont les acides aminées font partie.

Nous allons voir où trouver ces acides aminées ? Intéressons-nous à l'azote et au soufre.

L'azote - N - L'azote joue un rôle déterminant à la fois sur le rendement et sur la qualité des productions. Dans la nature, l'azote est présent sous différentes formes comme la forme organique (humus avec 5% d'azote). L'azote joue un rôle essentiel dans la synthèse de la matière vivante (protéines, chlorophylle, enzymes...) à partir de la matière minérale. Il est un des constituants de la chlorophylle qui commande l'opération fondamentale de la photosynthèse.

L'azote minéral est transformé dans la plante en acides aminées puis en protéines indispensables pour l'alimentation des animaux et de l'homme. Ce sont les végétaux qui leur fournissent sous forme organique la plus grande partie de l'azote dont ils ont besoin. Pendant la période de végétation active, l'azote passe aussi par des phases de réorganisation (transformation de l'azote minéral en azote organique).

Le soufre - S - Jusqu'au début des années quatre vingt dix, les disponibilités en soufre du sol n'ont pas été l'objet de préoccupations importantes en raison notamment des apports de soufre atmosphérique. Le soufre est un élément constitutif de beaucoup de protéines et entre dans la composition de 3 acides aminées essentielles.

Certaines espèces ont d'importants besoins en cet élément (par exemple les légumineuses comme les haricots, pois, lentilles, les crucifères comme le choux ou le colza, ou les alliacées comme l'ail, l'oignon, le poireau...). Les carences se traduisent, par exemple, par une réduction du nombre d'épis sur céréales et une diminution du nombre de siliques pleines pour le colza.

Dans le sol, le soufre se trouve à l'état minéral et organique. La richesse globale d'un sol en soufre ne renseigne que très peu sur sa disponibilité pour la nutrition de la plante. La plante ne l'absorbe que sous la forme minérale et le soufre suit un cycle semblable à celui de l'azote : minéralisation, réorganisation et lessivage possible au cours de l'hiver... Les principaux engrais minéraux soufrés sont les ammonitrates soufrés, le sulfate d'ammonium, les superphosphates, le sulfate de potassium et certains engrais composés.

Culture Indoor a fait une sélection des engrais contenant des acides aminées.