Les techniques pour faire germer une graine

Tutoriel
Niveau :
Publié le 10 mars 2021

Introduction à la germination

Les différentes méthodes de germination d’une graine sont peu complexes et demandent peu d’attention, compte tenu du résultat parfois fulgurant. En effet, le simple fait de placer la graine pendant 24 à 48 heures dans le bac à légumes du réfrigérateur permet de simuler un environnement hivernal (c’est aussi un excellent moyen de conserver les graines à une température stable, dans une boîte de pellicule photos par exemple).

Ensuite, pour la germination, il est nécessaire de recréer des conditions printanières, humides et chaudes (aux alentours de 70% d’hygrométrie et de 27°C). L’évolution de la première racine sera d’autant plus vive si vous simulez les saisons.

A SAVOIR : Le pH idéal de l’eau pour la germination est de 5,8 - technique du verre graine germée.

Les différentes techniques

  • Technique des deux assiettes

    Prenez une assiette et déposez-y une double couche de papier absorbant (le coton étant trop filandreux) humidifié à l’eau au pH 5,8. Placez la graine et recouvrez-la d’une autre double couche de papier, ré-humidifiez. Recouvrez le tout d’une assiette.
  • Technique du verre

    Placez la graine dans un verre d’eau au pH 5,8. Sortez-la immédiatement lorsqu’elle coule, afin d’éviter le pourrissement de la graine après son ouverture. Vous devriez voir la première racine de la plante germée.
  • Germination directe dans le substrat

    EN TERRE : Placez la graine dans un petit pot plastique (de 7 x 7 cm ou moins) à environ un demi-centimètre de la surface, saupoudrez de terre, tassez sans écraser et vaporisez matin et soir jusqu’à l’apparition des deux premières feuilles (les cotylédons). Arrosez ensuite dès que nécessaire, seulement après apparition des feuilles afin d’éviter l’asphyxie ou le déplacement de la graine au fond du pot. EN LAINE DE ROCHE : Décontaminez le bloc dans une eau au pH 5,5 pendant 24 heures puis placez la graine dans le bloc. Vaporisez le cube matin et soir avec une eau pH 5,8 de façon à l’humidifier (sans le mouiller !) jusqu’à l’apparition des premières feuilles. Une fois le bloc rempli de racines, rempotez la plante sans tarder (les racines étant photosensibles) dans le substrat sélectionné, sans retirer la laine de roche. Dans tous les cas, l’idéal pour mener à bien une germination est de se munir d’une serre ou autre système (réutilisable dans le cadre du bouturage) afin de garantir à vos semis une hygrométrie et une température optimale. C’est pourquoi les aérations de serre doivent être fermées pendant les premiers jours de la germination, puis ouvertes progressivement les jours suivants, les semis étant très sensibles aux brusques changements climatiques. Vous pouvez également stimuler les premières racines (phase de germination) avec des stimulateurs racinaires. Une fois votre plante en phase de croissance, vous pouvez ajouter de l'engrais de croissance. Attention ! Ne pas oublier de faire des trous d'évacuation de l'eau au fond du pot pour que l'eau s'évacue. Vous éviterez ainsi les mouches de terreaux ou le pourrissement de vos racines.