Produit ajouté au panier avec succès
Quantité
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total
Continuer mes achats

Recréer les conditions naturelles pour son jardin d’intérieur


Différents types de jardin, différents types de culture ?

La question semble étrange mais on peut malgré tout se la poser. En effet, nous pouvons avoir plusieurs sortes de jardin : par exemple les jardins que l’on voit d’ordinaire à l’extérieur, dans les villes et leurs alentours, autours de nos maisons, ou les jardins suspendus à nos balcons. Mais il y a aussi – ce qui nous intéresse tout particulièrement ici – les jardins d’intérieur, issus de la « culture indoor » (appelée aussi « indoor garden »).


Comment fonctionne une plante ?

Avant de parler des jardins d’intérieur, voyons succinctement comment fonctionne une plante et ce dont elle a besoin dans la nature.
Les végétaux en général sont une forme de vie très évoluée par leur forte capacité d’adaptation à leur environnement. Et cela depuis des millénaires, avec leur structure habituée à la vie au grand air : le végétal est alors capable, au moyen de sa partie émergée, de synthétiser la lumière du soleil  et le CO2 présent dans l’air en matière organique.  C’est le phénomène de la photosynthèse. A celui-ci se combine l’ingestion des nutriments, c’est-à-dire la nourriture que le végétal « pompe » dans la terre à l’aide de ses racines.


Bien observer les plantes pour réussir son jardin

observer son jardinPour le bon développement des plantes de votre jardin, il vous faudra apprendre à les connaître, à assimiler tout leur potentiel génétique, et à savoir gérer les différentes phases de la germination et bouturage, de la croissance et de la floraison.

Les plantes apprécient la régularité et la délicatesse.
Pour devenir un bon jardinier, il est donc préférable de comprendre et de bien assimiler ces processus. Surtout lorsque l’on souhaite créer son jardin d’intérieur ! Car, concernant la culture indoor, un jardiner d’intérieur contrôle lui-même les apports dont a besoin ses plantes ainsi que la météo (ce qui requiert un minimum de pratique). Ceci dans l’objectif de recréer au mieux l’harmonie et l’équilibre favorables nécessaires au bon développement des végétaux en intérieur.



Comment cultiver son jardin d’intérieur ?

Si l’on veut réussir sa culture comme à l’extérieur, cela prend du temps, de l’espace, et – il faut bien le reconnaître – un minimum d’investissement. Et pour cela, Culture Indoor vous conseille et vous accompagne au mieux dans vos choix d’équipement pour votre jardin d’intérieur. Et cela, aux meilleurs prix !

Bien recréer l’environnement naturel de la plante dans votre jardin d’intérieur

Amateurs de plantes exotiques, rares, ou encore d’orchidées et de tomates-cerises, le but est de recréer un espace dans lequel vos plantes pourront s’épanouir avec les mêmes conditions environnementales que leur milieu naturel. Pour commencer, montez chez vous, dans le coin d’une pièce, une chambre de culture (homebox pour les anglophones) aux dimensions qui vous conviennent. A l’intérieur de cette tente, vous pouvez par exemple décider de cultiver des plantes tropicales alors que nous sommes en décembre ou que l’été dure de 2 semaines à 2 mois. Vous êtes maître de votre culture !

Alors, comment recréer les conditions naturelles extérieures nécessaires à vos plantes à l’intérieur d’une chambre de culture ?
Voici  comment vous pourriez installer votre jardin d’intérieur :

Et maintenant… qu’est-ce qui se produit à l’intérieur de la chambre de culture ? 

Ne vous précipitez pas, et réfléchissez bien à l’installation de votre chambre de culture !
Effectivement, il faut aussi songer aux différentes phases naturelles du végétal, en plus de la température, de l’humidité, de la diffusion de la lumière, du bruit, etc. :

  • pour la première phase, la germination/le bouturage, les plantes peuvent être placées dans une serre, pour maintenir un fort taux d’humidité, et sous une lumière froide de couleur bleue (néon ou Led, plus économiques pour la même efficacité).

  • pour la phase de croissance, vos plantes auront besoin de plus d’espace. Il se peut que vous ayez besoin de changer de lampe (un néon contre une MH métal-halide moins bleue, par exemple). Les plantes commencent à consommer plus de CO2, augmentez donc la puissance de l’extraction.

    Tente croissance

  • pour la phase de floraison, il est important de monter plus haut la lampe selon la hauteur de la plante, et d’y placer une HPS (avec le ballast approprié - conseils ballast) : son spectre, son intensité et sa couleur rouge plus chaude conviennent mieux aux plantes à ce stade. Plus apparaîtront des fleurs, plus vous devrez augmenter la puissance de l’extraction pour éviter tout risque de moisissures et d’odeurs plus persistantes.

                            Tente floraison



En soit, le jardinage d’intérieur n’est pas très compliqué. Mais cela demande du temps, de la patience et de la pratique principalement.
Culture Indoor vous accompagne pour devenir un expert de l’hydroponie (voir définition ici), et vous propose une multitude de choix de matériels et d’outils pour la création de vos jardins. Que ce soit en intérieur mais également en extérieur. Car oui, nous avons aussi ce dont vous avez besoin pour vous, jardiniers en extérieur ! Faites votre choix parmi nos engrais, nos pots et coupelles, nos terreaux et substrat, nos potagers, etc…

Retrouvez tous nos conseils pour votre culture d'intérieur :

Votre enregistrement a réussi Your email is already registered
or this is not an email address

Un cadeau gratuit dans chaque commande*

Accept

Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt, Culture Indoor utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici.